Avec Maxime Mignot chez R.M.C.

Depuis le 29 décembre, je suis en stage chez RMC, dans le service « Communication & Promotion » de la radio. C’est un service assez hétérogène dans lequel on trouve un directeur communication, deux responsables communication, une chargée de promotion, une assistante de direction, un responsable partenariats, une chargée d’études marketing, un community manager et quelques valeureux stagiaires… Pour le dire simplement, ce service a – dans toute cette diversité - une mission commune : développer le groupe et faire parler de lui. Rien que ça… Je fais donc partie pour 6 mois de ce service « Promotion » dans lequel je suis plus particulièrement chargé des relations presse.

Qu’est-ce que les relations presse ?

Pour une entreprise comme RMC, il s’agit de valoriser la radio dans les autres médias. Un dispositif à l’antenne, une actualité exceptionnelle, des invités prestigieux, un partenariat sur des événements, des délocalisations d’émissions, des nouveautés éditoriales : tout ce qui peut être fait par RMC, il faut que cela se sache… Le but des relations presse est donc d’informer les autres médias de ce qui est mis en place par la radio.

Pour qu’il y ait des répercussions dans les médias, pour que les informations données soient reprises, mes missions s’appuient sur deux « armes » : le rédactionnel et le relationnel. D’abord, j’envoie à une importante base de journalistes ce qu’on appelle des communiqués de presse, très informatifs dans leur tonalité. Il faut être concis et percutant dans l’écriture afin que le message passe de manière fluide. Ensuite, je vais cibler des journalistes par rapport aux médias pour lesquels ils travaillent, à leur spécialité journalistique et je vais m’adresser à eux individuellement pour lancer une collaboration. Ces journalistes varient selon l’action que je suis chargé de promouvoir.

J’ai donc découvert les relations de presse à l’occasion de ce stage et je dois dire que c’est une branche de la communication que j’ai beaucoup appréciée. Le dialogue qui se noue avec les journalistes est très enrichissant : il faut savoir répondre à leurs attentes quand ils nous sollicitent, susciter les leurs quand nous avons besoin d’eux tout en ayant toujours à l’esprit des impératifs d’image que nous voulons véhiculer. Les résultats de la coopération - un article, un reportage, un bandeau publicitaire, une interview – sont toujours gratifiants et valorisés.

Les relations presse sont finalement une forme de publicité gratuite qui se base sur un échange profitable aux deux parties. Elles m’ont amené à appréhender le monde des médias, à élargir mon horizon et mieux cerner tous les enjeux qui les motivent : il y a une vraie logique parallèle à celle l’information – pas toujours visible - qui explique le fonctionnement d’un média.

Voilà pour les points de mon stage sur lesquels j’avais envie d’insister. Mes missions étaient liées - pour la plupart - à la presse mais j’ai également été conduit à faire beaucoup d’autres choses : de l’événementiel, des tournages publicitaires, la rédaction d’un dossier de presse, de la gestion de réseaux sociaux…

Je recommande ce stage à ceux qui souhaiteraient découvrir les relations presse. RMC est un média vers lequel les étudiants du M2 MELS peuvent légitimement se tourner. C’est une radio qui a le sport et l’information comme marqueurs forts de son identité : le statut d’expert du sport est apprécié tout comme les compétences en communication que permet d’obtenir ce Master. Il faut être conscient évidemment que les horaires et le rythme d’un média sont exigeants, que les responsabilités et la pression existent tout en étant assuré qu’il y a un encadrement bienveillant et une ambiance de travail stimulante.