Avec Mehdi Kebir chez Deloitte France

J’ai intégré la Direction de la Communication & de la marque de Deloitte France au mois de mars, pour un stage d’une durée de 6 mois en tant que chargé de projet événementiel.

Deloitte est un cabinet d’audit-conseil, leader mondial des services professionnels. La firme compte plus de 225 000 collaborateurs à travers le monde et fait partie des fameux Big Four. En France, Deloitte marque un positionnement fort sur des sociétés cotées, et détient 45% de parts de marché grâce à ces 18 mandats signés avec des entreprises du CAC 40.

Le jour de mon arrivée dans le cabinet, j’ai immédiatement été impressionné par les dispositifs mis en place pour accueillir les nouvelles recrues. Tout commence par une matinée d’intégration, avec un traditionnel discours de bienvenue, une présentation grand format du cabinet, et une sensibilisation aux problématiques de confidentialité propres à l’activité de la firme. J’ai ensuite pu partager un repas avec une partie de l’équipe de la communication, avec laquelle j’allais travailler. Mon tuteur de stage, Responsable de la communication Externe, m’a alors présenté l’équipe au complet, et encore une fois, j’ai rapidement compris où je mettais les pieds : relations de presse, communication interne et externe, digital, studio graphique, événementiel, fondation… L’équipe de la communication ne compte pas moins d’une vingtaine de membres, répartis dans le même open space. Toute l’équipe m’a admirablement bien accueilli, jusqu’au Directeur en personne.

Lorsque j’ai rejoint Deloitte, les membres de mon entourage me posaient tous la même question : que vient faire un Stapsien dans un cabinet d’audit ?

C’est vrai que vu comme ça, le lien n’est pas évident ! Si j’ai rejoint la firme, c’est pour y organiser un événement sportif interne : le Derby. Véritable institution du cabinet, le Derby est un raid aventure très attendu, c’est l’événement phare du cabinet et il fête cette année ses 25 ans. Le Derby est un événement d’envergure internationale qui regroupe 600 collaborateurs (français, luxembourgeois, belges, suisses, anglais, africains) autour d’épreuves sportives intenses, dans un lieu traditionnellement tenu secret. Les participants ne savent ni où ils vont, ni quelles épreuves nous leur réservons.

Mon rôle, c’est de piloter le projet de A à Z et sur toutes les dimensions. Et c’est ce qui fait tout l’intérêt de mon stage, mes missions sont vraiment très diversifiées. De la communication à la gestion de projet, je touche vraiment à tout. Plus concrètement, je communique auprès des participants (newsletters, intranet, community management), j’organise des tournages et monte les vidéos, je travaille avec les graphistes pour donner une nouvelle identité à l’événement, avec les équipes digitales pour la partie web, je gère la logistique de l’événement, recherche, pilote et coordonne les prestataires,…

Un jour je suis sur un tournage, le lendemain plongé dans mes tableaux croisés dynamiques pour gérer les inscriptions, le suivant en pleine négociation avec mes prestataires, l’autre à produire du contenu sur les plateformes dédiées…

Comme pour mon stage précédent (Chef de projet événementiel chez SpecialOlympics France), j’aime être l’interlocuteur privilégié de l’événement, être au centre du projet et en maîtriser les aspects, et j’apprécie particulièrement constater l’impact de mes communications sur les participants.

A côté de ça, j’apporte mon aide sur des projets transverses. L’année 2016 est un véritable tournant pour le cabinet en matière de politique sportive : entre le partenariat avec ASO et le sponsoring de Dimension Data sur le Tour de France (équipe de Mark Cavendish), Deloitte se plonge dans le monde du sport business, et il est très intéressant de suivre l’évolution de l’entreprise sur ce point.

Pour moi qui ai toujours travaillé dans des structures à tailles humaine, l’expérience d’un grand groupe est très enrichissante, notamment en termes d’organisation et de process où tout y est différent. 

En totale adéquation avec mon projet professionnel, qui n’est autre que de travailler dans la gestion de projet événementiel, je ne pouvais pas mieux tomber pour ce stage de fin d’études. Je constate aussi que les enseignements dispensés dans notre formation sont très proches de la réalité de l’entreprise et du métier auquel j’aspire. Le M2 MELS-CP est d’autant plus intéressant qu’il nous forme à un large éventail de corps de métiers dans le monde du sport business. Pour ma part, la formation m’a permis de m’épanouir pleinement chez Deloitte et d’aborder mes missions avec sérénité, en effectuant des tâches auxquelles j’étais préparé. 

Mon événement se déroulant fin juin, il me restera ensuite 3 mois chez Deloitte, où j’aurai fort à faire. Entre engagement dans le sport, nouvelle identité graphique et déménagement du cabinet dans la nouvelle tour de la Défense (Majunga), les projets ne manquent pas ! Mais là-dessus, je vous en dirai plus dans quelques mois !